» » Red Bull transforme Marseille en patinoire


Red Bull transforme Marseille en patinoire

© Joerg Mitter

 

 

Red Bull transforme Marseille en patinoire

 

Première ville française sacrée Capitale Européenne du Sport 2017, Marseille a accueilli l’étape inaugurale du Red Bull Crashed Ice, les 13 et 14 janvier. Organisée pour la première fois en France, cette compétition réunit chaque année depuis 17 ans, les 120 meilleurs patineurs de vitesse au monde. A cette occasion, Red Bull a transformé le centre-ville de Marseille en patinoire géante, où les sportifs se sont affrontés pendant deux jours. Une piste immense a été installée en plein cœur du Vieux-Port en partant de l’InterContinental Marseille Hôtel Dieu pour arriver 320 mètres plus loin devant l’Hôtel de Ville.

La compétition Red Bull Crashed Ice a attiré plus de 100 000 personnes, venues assister au spectacle en direct. Un succès qui se confirme également sur Internet. En effet, les vidéos postées sur le compte YouTube de la marque, comptabilisent déjà plus de 400 000 vues.

 

 

Pour visionner les moments marquants : Red bull Crashed Ice 2017

 

 

Je m'abonne à la newsletter de L'Événementiel
Votre Email

Votre nom
 

Match Event

 

 

3 bonnes raisons de s'abonner :

PROFITEZ DES AVANTAGES ABONNES
En vous abonnant, vous bénéficiez d'un tarif préférentiel pour recevoir toutes nos publications.
VOUS NE MANQUEZ AUCUN NUMERO
Ne ratez aucun magazine et découvrez nos dossiers thématiques.
   UN SERVICE CLIENT A VOTRE ECOUTE
Notre magazine s'est doté d'une équipe dédiée à la gestion de nos abonnés. Vous avez une question sur votre abonnement, contactez-nous par mail ou par téléphone.

    

[MODULE:SP_BC_DISCLAIMER_CATEGORIES]

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies sur ce site. Pour en savoir plus, cliquez-ici.Masquer
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris